Un étudiant DUT Mesures Physiques de Lannion participe à des travaux de recherche à l’Ifremer

Les résultats obtenus par un étudiant du département Mesures Physiques lors de son stage de fin d’étude effectué à l’Ifremer font l’objet d’un article publié dans une revue de recherche.

Afin de valider leurs diplômes de DUT Mesures Physiques (MP), les étudiants doivent effectuer un stage de 10 semaines dans une entreprise ou un laboratoire. Emeric Boissy (MP 2017) a réalisé ce stage au sein de l’Institut Français de Recherche pour l’exploitation de la Mer (Ifremer) situé à Plouzané (près de Brest). Il a ainsi intégré une équipe de chercheurs de l’Unité de Géosciences Marines. Ils lui ont confié des travaux qui ont permis de finaliser une étude. Cette dernière a été publiée dans une revue de recherche.

Il a apporté sa contribution au développement original d'un injecteur spécifique et d'un calibrateur de gaz. Ce système à deux composants est utilisé pour étalonner en mer les chromatographes en phase gazeuse mis en œuvre à bord des navires océanographiques. Les analyses réalisées par ces appareils permettent en particulier de rechercher et d'étudier les sorties de fluides le long des dorsales océaniques  (fluides hydrothermaux) et au niveau des marges (contexte sédimentaire: sortie de bulles , présence d'hydrate). Ce développement a fait l'objet d'une publication l'étudiant a été associé : Jean-Pierre Donval, Vivien Guyader Vivien, Emeric Boissy "A simple method for the preparation and injection of gas mixtures into a gas chromatograph using a two-component device" Journal Of Chromatography A 1631 461579 (2020).

Cette période de stage est l’occasion de mettre en pratique les connaissances et compétences acquises lors de la formation. « Le stage m’a permis de me mettre dans une vraie situation de travail avec un but à atteindre. C’est l’occasion d’utiliser les méthodes et outils qui ont été abordés pendant les deux années de formation. »

A la suite de cette expérience, Emeric a poursuivi ses études. Il vient juste d’être reçu au CAPES de physique et va ainsi entamer une carrière dans l’enseignement.

À la rentrée 2021, le Diplôme universitaire de Technologie (DUT) évolue et avec lui, l’offre de formations des IUT. L’arrêté du 6 décembre 2019, portant sur la réforme de la licence professionnelle, transforme en effet le DUT en Bachelor Universitaire de Technologie, le BUT. Le BUT. devient donc le nouveau diplôme de référence des IUT : un parcours intégré en 3 ans, sans sélection supplémentaire pour atteindre le grade licence. Le nouveau diplôme s’aligne sur les standards internationaux et facilite les échanges avec les universités étrangères. Tout comme l’était le DUT, cette formation est exclusive aux IUT et sélective à l’entrée. Les BUT. sont définis par leurs 24 spécialités, identiques à celles des DUT. Elles s’appuient toujours sur des programmes nationaux. La délivrance d’un DUT reste possible à l’issue des deux premières années.